Messages : 591

index

Hors ligneMessageVince » jeu. 22 juin 2017 17:38

Il va falloir faire l'Ena pour comprendre leur bazar

Messages : 7831

index

Hors ligneMessagetoones » jeu. 22 juin 2017 20:35

Pour contrer SFR je pense

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7111

index

Hors ligneMessagesolid.snake » ven. 23 juin 2017 10:43

Droits télé
Comment l'argent des droits télé est réparti entre les clubs de L1
Publié le vendredi 23 juin 2017 à 01:02

Le PSG va toucher 57 millions d'euros au titre des droits télé à l'issue de la saison, soit bien plus que le champion de France Monaco (41,9 millions). Découvrez la répartition club par club.

Image
Le PSG profite de son exposition à la télé pour maximiser les revenus liés aux droits de diffusion. (A.Mounic/L'Equipe)

La répartition des droits audiovisuels en Ligue 1 pour la saison 2016-2017 a été actée officiellement. Ainsi, c'est le PSG qui empoche la plus grande somme avec presque 57,9 millions d'euros, selon nos informations, et ce alors que le club parisien a été dépossédé de son titre de champion de France par Monaco. L'ASM récupère 41,9 M€, soit seize de moins que son dauphin. Nice, troisième surprise de L 1, va recevoir environ 34 millions d'euros. C'est bien moins que Lyon (47,2 M€) et Marseille (47 M€), respectivement quatrième et cinquième du classement.

En queue de tableau, Lorient, battu en barrages par Troyes, a droit à 18,1 M€, Nancy (19e) à 15,5 M€ et Bastia (20e) à 16,7 M€. Les trois relégués vont également toucher une aide à la relégation, 7 M€ pour les Merlus, 4 M€ pour les Corses et 3,75 M€ pour les Nancéiens. Avec cette somme additionnelle, Lorient va encaisser 25,7 M€ pour 2016-2017, seuls dix clubs ont pris plus.

Pour la première fois, un reliquat de 8,5 M€ pour les équipes non européennes a été versé en plus à quinze des vingt clubs de L 1, à hauteur de 566 000 euros chacun.Les droits audiovisuels sont répartis en fonction de quatre critères : la part fixe, la licence club (les vingt clubs de L1 ont touché 5,46 M€ chacun), le classement sportif de cette saison et des cinq dernières et la notoriété sur les cinq derniers exercices.

Les répartitions des droits à l'issue de la saison
Monaco : 41,938 millions d'euros
PSG : 57,855 M€
Nice : 33,982 M€
Lyon : 47,224 M€
Marseille : 47,048 M€
Bordeaux : 35,454 M€
Nantes : 25,409 M€
Saint-Etienne : 37,141 M€
Rennes : 30,228 M€
Guingamp : 21,716 M€
Lille : 33,168 M€
Angers : 19,532 M€
Toulouse : 21,411 M€
Metz : 18,246 M€
Montpellier : 22,976 M€
Dijon : 17,316 M€
Caen : 18,108 M€
Lorient : 18,119 M€
Nancy : 15,562 M€
Bastia 16,713 M€

https://www.lequipe.fr/Football/Actuali ... ook.com%2F

Avatar de l’utilisateur
Messages : 5718

index

Hors ligneMessagePO » ven. 23 juin 2017 10:45

Pourquoi on touche autant que Nice ?

Avatar de l’utilisateur
Messages : 2897
Localisation : Le Havre

index

Hors ligneMessagelenormal » ven. 23 juin 2017 10:48

L'effet post Bielsa :-)
“ Si la vue d'un bureau encombré évoque un esprit encombré, alors que penser de celle d'un bureau vide ? ” - Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Messages : 5125
Localisation : Mont Athos (Effet Papillon)

index

Hors ligneMessageLeelh osc » ven. 23 juin 2017 10:51

PO a écrit :Source of the post Pourquoi on touche autant que Nice ?

Ce n'est pas par rapport au classement de l'année précédente ?
Marcus : "C'étaient des grandes gueules, j'étais avec un grand black, on a croisé des skinheads on leur a fait des bras d'honneur ils ont pas bronché."

bbl
Messages : 460

index

Hors ligneMessagebbl » ven. 23 juin 2017 10:53

PO a écrit :Source of the post Pourquoi on touche autant que Nice ?

La répartition est due à 4 facteurs différents : la part fixe, la licence club (la même pour chaque club, à savoir 5,46 M€), le classement de la saison mais aussi des 5 dernières, et pour terminer, la notoriété sur les 5 dernières saisons. Voilà pourquoi le PSG devance largement ses concurrents.
IKEA est le meilleur prénom pour une femme :
suédoise, bon marché, à emmener aussitôt chez soi et facile à monter

Avatar de l’utilisateur
Messages : 5718

index

Hors ligneMessagePO » ven. 23 juin 2017 10:56

Merci bbl. Donc, nos relatifs bons résultats sous Girard puis sous Anto, lissent notre classement médiocre de la saison passée.

Messages : 7831

index

Hors ligneMessagetoones » ven. 23 juin 2017 10:57

Je comprends pas un truc moi... Bastia qui est rétrogradé ok mais les 16 millions et des ne leur permet pas de renflouer les caisses ? Ils sont à plus de 16 millions de trou ?

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7111

index

Hors ligneMessagesolid.snake » ven. 23 juin 2017 11:30

La LFP réfléchit au prochain appel d'offres sur les droits télé de la Ligue 1
Publié le vendredi 23 juin 2017 à 11:03 | Mis à jour le 23/06/2017 à 11:09

Encouragée par les résultats de l'appel d'offres des Coupes d'Europe, la Ligue travaille déjà sur le futur de la L1.

Image
Qui aura le droit de diffuser les chocs PSG-Monaco à partir de 2020? (A. Reau/L'Equipe)

La Ligue de football professionnel étudie actuellement avec attention le dossier du futur appel d'offres des droits télé de la Ligue 1, même si le cycle en cours ne prendra fin qu'en 2020. Elle a vu d'un bon œil l'arrivée en force d'Altice (maison mère de SFR et NextRadio TV) sur le marché, et notamment son chèque de 350 M€ par saison pour les Coupes d'Europe sur la période 2018-2021, plus du double du contrat en cours. Et bénéficie aujourd'hui du coup d'un contexte particulièrement favorable : Canal + ne peut se passer de ses trois affiches de Ligue 1 par journée, beIN Sports joue sa survie après la perte de la Ligue des champions et de la Ligue Europa à compter de 2018 et SFR souhaite aller au bout de sa stratégie d'exclusivité. La L 1 reste toujours le premier vecteur d'abonnement, le droit socle par excellence d'une offre sportive payante, et tous les acteurs ont conscience de l'enjeu.
Canal+ et beIN Sports autorisés à se rapprocher

Pour en tirer le meilleur prix, la Ligue a aujourd'hui la main sur deux facteurs déterminants : le calendrier et la détermination des lots. A priori, la fenêtre de tir idéale pour l'organisation des enchères se situerait entre le printemps 2018 et le printemps 2019. Mais la LFP observe le potentiel rapprochement de Canal et Orange, prêts à s'unir face à Altice, leur concurrent commun. Selon nos informations, en cas d'accord entre les deux acteurs, la Ligue lancera immédiatement son appel d'offres. Mais sur quelle durée ? Si les deux précédents cycles s'étalaient sur quatre ans, le prochain pourrait revenir à un format de trois saisons. La première option permettrait de sécuriser une belle offre en profitant d'un marché français ultra concurrentiel, pas certain de se représenter dans quelques années.
1 milliard L'objectif du milliard d'euros par saison pour la L1 apparaît raisonnable pour la LFP

La seconde signifierait une attente des fameux Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon), pas sûrs d'être présents sur ce premier appel mais qui pourraient entrer avec force trois ans plus tard. Troisième option pour la Ligue : lancer un double appel d'offres, sur trois et quatre ans, et déterminer le meilleur rendu après réception des enveloppes.
Des lots en clair à l'étude

Du côté des lots, rien n'est arrêté, mais tout est envisagé, y compris une exposition en clair pour promouvoir le Championnat et faire entrer de nouveaux acteurs. Selon nos informations, la LFP réfléchirait par exemple à proposer un lot en clair du type « clasico PSG-OM aller-retour » ou bien sur les multiplex des 19e ou 38e journées. Disposant de canaux en clair, Canal + et Altice pourraient ainsi batailler avec les chaînes gratuites historiques pour conserver une exclusivité totale.

À la LFP, on sort les calculettes et la barre du milliard d'euros par saison (748,5 MâEncouragée par les résultats de l'appel d'offres des Coupes d'Europe, la Ligue travaille déjà sur le futur de la L1.¬ pour la L 1 et la L 2 aujourd'hui) apparaît un objectif raisonnable mais minimum pour un produit que certains observateurs estiment «meilleur que la Serie A (945 M⬠par saison) et raisonnablement moins phare que la Premier League (2,3 Mds€ par an)». En parallèle, l'instance continue de travailler le produit. Notamment la qualité de la production audiovisuelle, via l'abaissement des plates-formes de caméra dans certains stades (celles de Paris et Marseille devraient être repositionnées prochainement), ou une réflexion sur un meilleur éclairage des pelouses et des premiers rangs des spectateurs pour renforcer l'immersion du téléspectateur...

Mais la Ligue dépend avant tout du sportif et du mercato à venir. Les regards sont particulièrement tournés vers le PSG, une pièce essentielle du puzzle, mais aussi sur Monaco, Marseille, Lyon... Le recrutement de stars et la compétitivité de ces locomotives sur la scène européenne feraient de facto exploser un peu plus la valeur des droits de diffusion.

https://www.lequipe.fr/Medias/Actualite ... xtor=RSS-1

Avatar de l’utilisateur
Messages : 1615

index

Hors ligneMessageDogue-Son » ven. 23 juin 2017 14:56

toones a écrit :Source of the post Je comprends pas un truc moi... Bastia qui est rétrogradé ok mais les 16 millions et des ne leur permet pas de renflouer les caisses ? Ils sont à plus de 16 millions de trou ?


les droits TV font forcément partie du budget annoncé pour une saison (aux aléas près liés au classement de la saison)
ça vient pas en plus

Messages : 7831

index

Hors ligneMessagetoones » ven. 23 juin 2017 18:11

Ah d' accord tout s' éclair du coup merci comme j' ai déjà dit à ce niveau je ne connais pas grand chose alors j' essaie de comprendre ^^

Avatar de l’utilisateur
Messages : 4176

index

Hors ligneMessageMalébolgia » ven. 23 juin 2017 18:14

toones a écrit :Source of the post Ah d' accord tout s' éclair du coup merci comme j' ai déjà dit je ne connais pas grand chose alors j' essaie de comprendre ^^


Fixed realiste.

Messages : 7831

index

Hors ligneMessagetoones » ven. 23 juin 2017 18:27

Beaucoup devrait en faire autant

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7111

index

Hors ligneMessagesolid.snake » jeu. 12 oct. 2017 10:36

La L1 vise le milliard, le LOSC pourrait doubler ses recettes

Publié le 12/10/2017 09:00

Image
La LFP compte bien toucher le gros lot

Neymar, Balotelli, Sneijder, Cavani, Di Maria... Ces dernières années, la Ligue 1 a accueilli d'immenses joueurs, connus mondialement, pour augmenter considérablement le niveau du championnat. Et cette exposition médiatique, en constante croissance, pourrait permettre aux clubs de toucher le gros lot avec les droits TV...

Sans cesse comparée aux 4 autres grands championnats, la France apparait, souvent, comme le petit poucet, bien loin du standing des autres ligues. Pourtant, année après année, les clubs français ont évolué (les stades aussi), et les stars débarquent de plus en plus tôt dans l'Hexagone. Paris, Monaco, Marseille, Lyon et Nice participent, lors des mercato, à la progression du football français pour que ce dernier devienne plus attractif.

À l'heure actuelle, la France est bonne dernière du classement des Droits TV, bien évidemment dominé par la Premier League et ses 2,3 milliards d'euros annuel. Pour le moment, la Ligue 1 ne représente "que" 726,5 M€ par saison pour la période 2016-2020, alors que l'Espagne (4ème, 883M) et la Serie A (3ème, 945M) sont déjà bien loin. Enfin, la Bundesliga, qui connait une forte exposition médiatique, dépasse le milliard d'euros (2ème, 1,16 milliard). Forcément, cette situation interpelle et les clubs de L1 exigent plus d'argent avec tous les grands noms du championnat. "Le Championnat de France est aujourd’hui au moins au même niveau que la Bundesliga. La Premier League et la Liga sont encore au-dessus, mais il faut voir à long terme" explique Vadim Vasilyev à L'Équipe aujourd'hui.

Près de 120 millions d'euros pour le PSG ?

Le quotidien, qui consacre un gros dossier à ce combat mené par la LFP, explique que la Ligue souhaite préparer, dès maintenant, les négociations des droits à compter de 2020. Le but ? Faire pression sur BeIn Sports et Canal +, les deux actuels diffuseurs, pour toucher un maximum d'argent. La montée en puissance du groupe Altice (SFR Sport), qui a déjà raflé la Ligue des Champions et la Ligue Europa dès la saison prochaine, représente une menace pour les deux chaînes tv. L'arrivée progressive des GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), désireux de développer du contenu sportif sur le net, offre à la Ligue -qui se frotte déjà les mains- des clients potentiels en plus.

Évidemment, la LFP sait où elle va et compte, toujours selon L'Équipe, doubler (au minimum) les recettes. Ainsi, les négociations pourraient tourner autour du milliard d'euro ! Nos confrères ont donc calculé l'impact sur les clubs de Ligue 1, et tout le monde serait gagnant. Aujourd'hui, sur 578,4 millions mis à disposition des clubs, Paris en touche 57,8 millions, contre 47,2M pour Lyon, 47M pour l'OM, 22,9M pour le MHSC, ou 17,3M pour Dijon, dernier club de L1 dans ce "classement". Si la LFP négocie un contrat à 1,2 milliard, Paris toucherait près de 120M, l'OL et l'OM 98 millions, Montpellier 47,4 millions, ou Dijon 35,88 millions. À titre de comparaison, les plus grands clubs européens touchent plus de 200 millions d'euros : Real Madrid (227,7M), Man City (215,8M), et le Barça (202,7M)...

LA SIMULATION DE REVENUS PAR CLUBS

Paris SG : de 57,8M en 2017 à 119,88M
OL : de 47,2M à 97,92M
OM : de 47M à 97,44M
Monaco : de 41,9M à 86,88M
ASSE : de 37,1M à 76,92M
Bordeaux : de 35,4M à 73,44M
Nice : de 33,9M à 70,32M
Lille : de 33,1M à 68,64M
Rennes : de 30,2M à 62,64M
Nantes : de 25,4M à 52,68M
Montpellier : de 22,9M à 47,40M
Guingamp : de 21,7M à 45M
Toulouse : de 21,4M à 44,28M
Angers : de 19,5M à 40,44M
Metz : de 18,2M à 37,68M
Caen : de 18,1M à 37,44M
Dijon : de 17,3M à 35,88M

http://www.madeindogues.com/infos/artic ... 07255.html

Avatar de l’utilisateur
Messages : 733

index

En ligneMessageLudwigVon » jeu. 12 oct. 2017 11:12

ça implique une forte augmentation des abonnements de toute sorte. Au stade, à la TV..... Vraiment une bonne nouvelle ?

Avatar de l’utilisateur
Messages : 1566
Localisation : TGV Paris/Lille

index

Hors ligneMessageMarcolablague » jeu. 12 oct. 2017 12:27

Merci Solid.
Avec ce FDP de Aulas, bien content de toucher sa maille grâce au PSG qd même.

On a donc tout intérêt à viser le top 5 dès cette année. Vivement que la saison démarre avec le projet qui s'annonce et Bielsa aux manettes, y'a aucune raison !
...OH WAIT.

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7111

index

Hors ligneMessagesolid.snake » lun. 23 oct. 2017 16:07

Foot Ligue Europa

Une affiche de Ligue Europa en clair sur « Numéro 23 »

Publié le lundi 23 octobre 2017 à 15:45 | Mis à jour le 23/10/2017 à 15:52

Image
Détenteur des droits de la Ligue Europa pour 2018-2021, le groupe Altice proposera une affiche en clair sur la TNT.

La saison prochaine, SFR Sport, prochainement renommée Altice Sport, diffusera l'intégralité de la Ligue des champions et de la Ligue Europa sur ses chaînes payantes. Mais dans le cadre d'un accord avec l'UEFA, le groupe proposera également une affiche de Ligue Europa par journée (programmée aujourd'hui sur W9) sur Numéro 23, la chaîne en clair de la TNT, a annoncé ce lundi Nicolas Rotkoff lors d'une conférence au Sportel de Monaco. «On contrôle la chaîne désormais, précise le directeur des acquisitions sports du groupe Altice. Nous allons d'ailleurs bientôt la rebrander (renommer) et avoir une stratégie globale du groupe pour le sport en clair.» Dans ce cadre, la finale de la Ligue des champions, dont la diffusion sur une chaîne gratuite est une obligation légale en France, devrait également atterrir sur Numéro 23. «A priori, oui, confirme Rotkoff. On n'a pas fait tout cela pour revendre des droits, Altice n'est pas une agence.»

Les highlights de la Ligue des champions également en clair

Par ailleurs, il a précisé l'intention du groupe d'offrir également les meilleurs moments, les highlights, des matches de Ligue des champions sur la chaîne en clair de la TNT après leur diffusion en direct sur le payant. L'arrivée de deux rencontres de C1 à 19 heures la saison prochaine, devrait enfin permettre à Altice de retransmettre l'ensemble des matches en direct. Les six programmés à 21 heures seraient diffusés sur les cinq canaux de SFR Sport tandis qu'un sixième canal pourrait être temporairement ouvert pour ces soirées européennes.
https://www.lequipe.fr/Medias/Actualite ... xtor=RSS-1

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7111

index

Hors ligneMessagesolid.snake » mar. 14 nov. 2017 19:21

TV - Les Bleues sur M6, 100% de la D1 sur les chaînes du groupe CANAL +

http://www.footofeminin.fr/TV-Les-Bleue ... 14204.html

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7765

index

Hors ligneMessageDjeunzzz » mar. 14 nov. 2017 19:54

Bon, faut appeler Nadine de Rothschild pour donner aux filles des cours de maintien, ça peut payer !
"Dis-moi ce qui te fait peur, et je te dirai mon programme." (Thomas Bidegain)


Retourner vers « Avenue du Petit-Paradis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Lejo, LudwigVon, M@SH, Nicolaosc, sirdeck, toones, Zemelek et 24 invités