Avatar de l’utilisateur
Messages : 4864
Localisation : Le Havre

index

Hors ligneMessagelenormal » jeu. 9 janv. 2020 13:33

Manchester City et les fautes « tactiques » qui agacent

En Premier League, certains techniciens comme Ole Gunnar Solskjaer (Man United) estiment que les Citizens abusent des fautes dites « tactiques » à la perte du ballon. Ce dont se défend leur entraîneur, Pep Guardiola.

La faute utile - ou « tactique » pour les Anglais - est une arme comme les autres. Mais aucun entraîneur n'avait jamais enseigné à Rodri quoi que ce soit à ce propos avant qu'il ne débarque à Manchester City l'été dernier. « On a beaucoup de joueurs offensifs. Or, quand nos adversaires essayent de contre-attaquer, je me retrouve seul la plupart du temps, détaillait le milieu espagnol (23 ans) dans une interview à ESPN au mois d'octobre. Ici, j'apprends de nouvelles choses, comment avancer sur le terrain, quand rester à mon poste, quand faire une faute tactique, quand sauter. C'est bénéfique pour moi et pour l'équipe, car nous avons besoin que nos offensifs puissent avoir la liberté de jouer notre jeu. »

Ce qui est vrai pour City - une équipe habituée à presser haut et à contrôler le ballon près de deux tiers du temps (64 % en moyenne), stratégie qui l'expose aux contre-attaques à la perte - ne l'est pas pour l'ensemble de ses adversaires. Or, sa supposée tendance à abuser de ces fautes tactiques, que l'on décrit parfois comme « intelligentes » en France, vaut à Pep Guardiola d'être critiqué en Angleterre, notamment par ses pairs (Mourinho, Pellegrini, Solskjaer).

Avant la demi-finale aller de Coupe de la Ligue perdue contre son voisin (1-3) mardi, Ole Gunnar Solskjaer, l'entraîneur de Manchester United, avait encore réclamé plus de vigilance et de sévérité aux arbitres dans le combat contre ces « petites fautes » d'antijeu. Celles que l'ancien arbitre international Mark Clattenburg qualifiait d'« antisportives » dans le Daily Mail en avril, désignant Fernandinho (depuis repositionné en défense centrale et remplacé par Rodri dans le système de Guardiola) comme le principal responsable chez les Citizens. « Mais regardez United, relevait Clattenburg. Nemanja Matic a un rôle similaire à Fernandinho, dans le sens où son boulot est de casser les actions par n'importe quel moyen. »

Chiffres à l'appui, la BBC rapportait en août que les Citizens avaient commis plus de la moitié de leurs fautes dans la moitié de terrain adverse en Championnat la saison dernière (58,84 %, le troisième total le plus important), et qu'ils étaient parmi les plus prompts à faire faute une fois le ballon perdu (8 secondes et 3 dixièmes, le quatrième temps le plus court). Ce qui suggère qu'ils sont passés maîtres dans cet art contesté de la faute tactique mais montre qu'ils ne sont pas les seuls dans ce cas. Leur principal adversaire dans la course au titre, Liverpool, présentait en effet des moyennes similaires (63,17 % de fautes dans le camp adverse, 8 secondes et 3 dixièmes avant une faute à la perte du ballon).

45
Seul Liverpool (38 jaunes, 2 rouges) a reçu moins de cartons que Manchester City (44 jaunes, 1 rouge) en Premier League la saison dernière.

Or, les déclarations de Rodri et de Mikel Arteta, ancien adjoint de Guardiola (aujourd'hui entraîneur d'Arsenal) qu'on entendait dire à ses joueurs « s'il y a une transition, faites faute » dans le documentaire « All or nothing » (Amazon Prime), ont donné des arguments aux détracteurs des Citizens et nourri l'idée d'une équipe « truqueuse ». Ce qui a le don d'agacer leur entraîneur. « Comme je l'ai souvent répété, je n'ai jamais réuni mes joueurs pour parler des fautes tactiques, ni à Barcelone, ni ici, a insisté Guardiola lundi, en conférence de presse. [...] À l'entraînement, il n'est question ni de tacles, ni de fautes tactiques. Il y a beaucoup de choses à faire pour faire progresser une équipe et parler de cela est une perte de temps. »

À écouter Freddie Ljungberg, le désormais ex-entraîneur par intérim d'Arsenal, il n'y a pourtant aucun doute sur le fait que les Citizens travaillent ce genre de fautes. « Ils ont pris quatre cartons jaunes en nous envoyant au tapis à chaque fois que nous avions une chance de contre-attaquer, regrettait-il après la défaite (0-3) du 15 décembre à l'Emirates Stadium. C'est peut-être une faiblesse de notre part. City fait cela intentionnellement, on le voit clairement. Je l'ai dit au quatrième arbitre : c'est tactique. Peut-être devrions nous préférer l'antijeu nous aussi - si nous pensons que nous sommes en danger en transition, assurer le coup avec un coup franc. »
“ Il s'ennuyait comme un politicien qui aurait cessé de magouiller ” - Laurent Gounelle (Le jour où j'ai appris à vivre aux Éditions Pocket)

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3236

index

Hors ligneMessageemille » jeu. 9 janv. 2020 14:24

On peut le regretter mais cela fait parti du jeu. Moi j'appelle ça un carton intelligent

Avatar de l’utilisateur
Messages : 4864
Localisation : Le Havre

index

Hors ligneMessagelenormal » jeu. 9 janv. 2020 15:02

Non, toutes les fautes d'antijeu sont passibles d'un carton jaune, c'est aux arbitres d'être intransigeants !
“ Il s'ennuyait comme un politicien qui aurait cessé de magouiller ” - Laurent Gounelle (Le jour où j'ai appris à vivre aux Éditions Pocket)

Avatar de l’utilisateur
Messages : 820

index

Hors ligneMessagelosc_vador » jeu. 9 janv. 2020 15:53

emille a écrit :Source of the post On peut le regretter mais cela fait parti du jeu. Moi j'appelle ça un carton intelligent


Ah la triche fait partie du jeu !?? Belle mentalité a coup sûr !
Celui qui ne doute pas de ce qu'il voit ou de ce qu'on lui a dit n'atteindra jamais la vérité : il fera confiance à l'opinion commune, souvent erronée et toujours malléable, ou à ses sens, généralement trompeurs.

Messages : 6344

index

Hors ligneMessagejames » jeu. 9 janv. 2020 18:05

bon c'est clair les arbitres doivent donc être intransigeants dès le début, plus de mise en garde carton au premier geste d antijeu.
Il vaut mieux donner à réfléchir plutôt que de chercher à convaincre.

Avatar de l’utilisateur
Messages : 1273

index

Hors ligneMessageLejo » jeu. 9 janv. 2020 20:12

ça fait un bail que ça existe ce genre de faute, c'est nul de ramener cela aux anglais, les italiens, les grecs beaucoup on fait ça.
La télévision est faite pour ceux qui, n'ayant rien à dire, tiennent absolument à le faire savoir.(P. DAC)


Retourner vers « Avenue du Petit-Paradis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : bast, fuckthedudez, thierryrabat, Tish et 19 invités